Sélectionner une page

  Camille Florence compose avec sa voix et son clavier des chansons à l’esthétique soul/jazz. Pétrie d’influence noire américaine elle restitue un univers qui s’inscrit dans la modernité, hors des zones de confort. Un répertoire engagé et porteur d’imaginaire, une invitation à l’introspection poétique face à la beauté de la nature. Depuis 2016 elle est accompagnée sur scène par Dimitri Kogane à la batterie (cXk, Shad4tet, Camu …). Le duo signe une parfaite alchimie musicale, un univers singulier se dessine, urbain et organique. (Showcase Centre Culturel Espace Bonnefoy-Toulouse, 1ère partie SMAC Lo Bolegason-Castres, Apéros Théâtre du Grand Rond-Toulouse…)

« Une voix percutante » Virginie Bergier

« Un clavier aux couleurs seventies, une voix soul, une batterie tout en finesse, et le set est planté. »  Marc Vionnet

« La musique chante encore en moi, elle perce les nuages car au dessus il fait beau. Le beau tu le comprends, tu le partages. Un joli univers de Camille à Florence. J’emporte avec moi ce reflet, fragment d’une si belle région. »  Un spectateur

 

Contact Info Booking
06 22 15 11 74
contact@camilleflorence.fr

 

Crédit Photo : Guillaumart

 

 

 

Parcours des musiciens .

 

 

Camille FLORENCE est née le 14 novembre 1981 d’un père chef de choeurs et d’une mère comédienne et tombe dedans dès sa petite enfance. Le violon à 5 ans puis le piano à 11 ans, c’est à l’adolescence qu’elle commence à cultiver sa propre expression musicale, écrit ses premières chansons, joue en groupe et découvre sa voix, laquelle deviendra le moteur de sa vie musicale. Ainsi, depuis 2005 elle collabore aux projets et aux albums d’autres artistes en tant que chanteuse, claviériste et compositrice (entre autres Webcam Hi-fi, le collectif Lockless Monsters, divers artiste sur Paris et même jusqu’ à New york avec Cool Young Reace rappeur du bronx). Elle intervient en éveil musical du tout petit dans la région Midi-Pyrénées depuis 2007. Durant cette période, elle a élaboré et interprété sur scène l’univers musical de spectacles jeune public (Cie Transfugues). En 2010 elle intègre la formation professionnelle de Music’Halle, l’école des musiques vivaces de Toulouse et obtient le MIMA (Musicienne interprète musiques actuelles). Chanteuse caméléon, elle explore le reggae, le jazz, la chanson, et ses registres de prédilection : soul, afro, funk. C’est grâce à de multiples expériences dans divers horizons musicaux que son propre style se révèle. Camille se professionnalise, se consacre au développement socio.culturel et à l’ouverture des consciences par la musique, la voix et l’imagination.

En 2013, un premier Ep 4 titres enregistré en quartet voit le jour et confirme le départ de son projet de compositions personnelles. (The Game – en libre écoute et à prix libre sur http://camilleflorence.bandcamp.com). Après avoir joué 2 ans en solo elle bénéficie en 2015 de l’accompagnement “Parcours d’artiste” proposé par Féderation Octopus Occitanie (Reseau musiques actuelles) et La Petite (Association Toulousaine soutenant les formes artistiques innovantes et défend la création des femmes).

Camille se solidifie dans son chemin d’artiste indépendante et en 2016 un nouveau répertoire prend forme en duo avec Dimitri Kogane à la batterie. Tous deux se sont rencontrés lors de leurs cursus professionnalisant à l’école Music’Halle (Toulouse), impliqué dans le projet depuis sa naissance, leur complicité musicale n’a plus de faille. La finesse de Dimitri Kogane accompagne subtilement la chanteuse, faisant corps avec le clavier, l’univers éclot.

SONGE prend vie en 2018 (Ep 7 titres – sortie le 30 mai 2018). Le groupe enregistre au Studio de la Manne avec Jean RIGAUD et s’associe à Florent SOLER (Seven dots Studio) pour une co-réalisation. Ils accueillent pour quelques titres Laurent LIMEUL (Lilo) à la guitare.

Dimitri KOGANE, né le 31 Janvier 1991, commence la batterie en cours particuliers avec différents professeurs de 6 à 15 ans. Plutôt influencé par le rock au lycée, il s’inscrit dans la classe de jazz de Daniel Roux à Périgueux (Dordogne) où il suivra des cours en ateliers lui permettant de s’ouvrir à ce style de musique et de découvrir le jeu en groupe. C’est grâce à son père musicien qu’il goûtera, la même année, aux joies de la scène en intégrant la formation Jazz-Musette de la chanteuse Alex Fohl. Entouré de musiciens professionnels avec lesquels il joue pendant 5 ans il décide de poursuivre ses études dans la musique afin d’en faire son métier.

Après le lycée, il suit pendant 2 ans une formation professionnelle à l’école des musiques vivaces Music’Halle à Toulouse et y obtient le MIMA (certificat des Musiciens Interprètes des Musiques Actuelles). Il y rencontre de nombreux musiciens et profite de l’enseignement de plusieurs professeurs tels que Jean-Denis Rivaleau, Fréréric Petitprez, Pierre Dayraud, Christian « TonTon » Salut, Denis Badault, David Pautric et découvre les artistes qui l’influenceront le plus  (Mark Guiliana, Chris Dave, Joshua Redman, Avishai Cohen et bien d’autre).

Il poursuit ses études musicales dans la section jazz du Conservatoire de Musique et de Danse du Tarn à Castres et  obtient le DEM (Diplôme d’Etude Musicale) en 2015. Il joue en parallèle en tant que batteur dans plusieurs formations allant du jazz à la chanson en passant par le rock : C&K, Camu, Habemus Tam Tam , Camille Florence …

Gallerie photo .

                       Crédits photo : Claire Hugonnet, Peterbut, Christophe Harter, Gaëlle Berthomé, Séréna Panelli